Tout d’abord, il faut vérifier les clauses de résiliation de votre mandat de gestion actuel.
RÉSILIATION LOI CHATEL : Vous pouvez évoquer la loi Chatel si vous n’avez jamais été informé de la tacite reconduction dudit mandat de gestion, selon la loi n° 2005-67 du 28 janvier 2005 dite « Chatel »
Le texte de loi précise : « Lorsque cette information ne lui a pas été adressée conformément aux dispositions du premier alinéa, le consommateur peut mettre gratuitement un terme au contrat, à tout moment à compter de la date de reconduction […] Les dispositions du présent article s’appliquent sans préjudice de celles qui soumettent légalement certains contrats à des règles particulières en ce qui concerne l’information du consommateur ».

Lettre type de résiliation « loi Chatel » :

Madame, Monsieur,

Je vous informe de ma volonté de mettre fin au mandat de gestion n°_______ que nous avons conclu le _______.

En effet, selon la loi n° 2005-67 du 28 janvier 2005 dite « Chatel » je dispose de toute faculté de résilier ce contrat au sens où je n’ai jamais été informé de la tacite reconduction dudit mandat de gestion.
Je vous rappelle ledit texte de loi pour votre parfaite information : « Lorsque cette information ne lui a pas été adressée conformément aux dispositions du premier alinéa, le consommateur peut mettre gratuitement un terme au contrat, à tout moment à compter de la date de reconduction […] Les dispositions du présent article s’appliquent sans préjudice de celles qui soumettent légalement certains contrats à des règles particulières en ce qui concerne l’information du consommateur ».

Je vous demande donc dès à présent de mettre fin au mandat qui nous lie et de me préparer dès que possible le solde de tout compte ainsi que de prendre note qu’il faudra me rembourser le dépôt de garantie d’un montant de [montant] dans un délai de 2 mois.

Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.