Vous avez investi dans l’immobilier, votre but est bien sûr de tirer profit de cet investissement en y récoltant les revenus qui sont générés par les loyers. Fixer son loyer est une décision importante car il ne peut être révisé qu’une fois par an à la date d’anniversaire du contrat selon l’indice IRL déterminé par l’insee.
Depuis la loi Alur, et uniquement a Paris, les loyer sont encadrés. C’est à dire qu’il ne faut plus simplement prendre en compte le marché pour fixer le prix de son loyer mais aussi Les références de loyers fixés par le préfet.

En dehors de Paris, les loyers sont libres pour une première location. Entre chaque changement de locataire le loyer devra être augmenté de l’indice IRL sauf quand certaines conditions sont réunies, par exemple lorsque le bien a subi des travaux d’aménagement.

Comment déterminer son loyer ?

Pour Paris, vous pouvez consulter le site de l’observatoire des loyers : www.referidf.comLe loyer ne peut pas dépasser le loyer de référence majoré sauf exceptions et dans le cas d’une relocation (valable pour Paris et les zones tendues, votre nouveau loyer ne peut pas être au dessus de l’ancien loyer sauf si votre locataire est parti il y plus de 18 mois ou si vous avez réaliser des travaux dont le montant est supérieur à 50% de la dernière année de loyer hors charges

Si vous vous situez hors de la zone traitée par l’observatoire des loyers et pour connaître le montant de votre loyer, vous disposez d’autre sites comme : www.lacoteimmo.com.

Vous pourrez y trouvez précisément dans quelle fourchette pourrait se trouver le montant de votre loyer. Cette fourchette ne tient pas compte de la qualité et des caractéristiques du bien.

Une aide pour fixer votre loyer consiste aussi à consulter les prix du marché sur différents sites d’annonces immobilières tels que leboncoin, seloger, explorimo… A noter,  le loyer est généralement publié charges comprises.

Un autre moyen de connaître également les prix du marché est de discuter avec les personnes qui habitent aux alentours de votre bien. Ne pas hésiter à demander aux commerçants. Vous pouvez aussi interroger les personnes habitant le même immeuble/résidence.

 

Quel critères prendre en compte ?

En fixant le montant du loyer vous devez prendre en compte les caractéristiques suivantes:

  • Maison / Appartement
  • Meublé / non meublé
  • Qualité du bien, date de rénovation du bien
  • Étage, ascenseur, interphone, accès handicapé
  • Jardin, terrasse, balcon
  • Commerces/ Ecoles/ Transports en commun à proximité
  • Etat/Travaux réalisés
  • Logements écologiques, performance énergétique

Attention aussi aux investissements locatifs, loi Pinel, Scellier, dispositif Borloo dans l’ancien… en effet pour développer la construction de logements dans les zones tendues, des dispositifs d’incitation fiscale ont été mis en place pour les particuliers. Ces dispositifs ont comme contrepartie l’engagement de louer le logement vide, à usage de résidence principale et pendant une durée minimale, tout en respectant des plafonds de loyers et parfois selon les ressources des locataires.

Le loyer sera donc fonction de ces critères. Vous pouvez consulter le site de l’anil

Vous l’avez compris, la fixation du loyer n’est pas simple. Un loyer trop élevé aura plusieurs conséquences : le délai pour trouver un locataire, le changement régulier de locataire qui vous fera perdre des mois de loyers et qui le cas échéant vous obligera à réaliser des travaux d’embellissement pour trouver un nouveau locataire. Alors qu’un loyer légèrement en dessous du marché,  pourrait vous permettre de trouver un locataire plus rapidement et d’éviter un turn over important…