Elle prévoit de rendre solidaire les colocataires dans le paiement des loyers charges compris. Le bailleur peut exiger le paiement du loyer par l’un ou l’autre locataire.

Dans le cas, ou un colocataire a quitté le logement et celui restant ne paye pas le loyer, le bailleur pourra exiger le paiement du loyer a celui qui est parti.

La clause colocataire solidaire est : « il est expressément stipule que les colocataires et toutes personnes pouvant se prévaloir de l’article 14 de la loi du 06 juillet 1989 seront tenues solidairement et indivisiblement de l’exécution des obligations du présent contrat et de toutes obligations ordonnées par décision judiciaire. La solidarité d’un des colocataires prennent fin à la date d’effet du congé régulièrement délivré et lorsqu’un nouveau locataire figure au haillons. A défaut, la solidarité du colocataire sortant s’éteint au plus tard à l’expiration d’un délai de six mois après la date d’effet du congé »